Un courant de pensée…

«Ernest adorait son métier de psychothérapeute. Jour après jour, ses patients l’invitaient dans les recoins les plus secrets de leurs vies. Jour après jour, il les rassurait, prenait soin d’eux, soulageait leur peine.» Yalom, I. (1996). Mensonges sur le divan, p.11

« La psychothérapie est une histoire de rencontre d’abord;
puis, de savoir-faire »

De mon point de vue, patient et thérapeute sont des compagnons de route qui s’engagent mutuellement sur un parcours intime, complexe et gratifiant. L’honnêteté et la confiance sont les ingrédients essentiels à la réussite de la thérapie qui se mesure dans la capacité d’apprendre à se découvrir graduellement pour se grandir et s’épanouir.

« Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre,
c’est reconnaître qui l’on est et l’accepter »

en modulant certaines facettes de sa personnalité en fonction du contexte dans lequel on évolue et en empruntant un chemin adapté à ses possibilités (Jacques Salomé).
« On ne supprime pas totalement les mauvaises habitudes de l’esprit, mais il est possible d’en ajouter de nouvelles et de faire en sorte qu’elles deviennent irrésistibles. On ne peut pas radicalement changer les gens, on peut juste leur montrer un chemin, puis leur donner envie de l’emprunter. » Gounelle, L.(2010), Les Dieux voyagent toujours incognito, p.213.


Genève, Plainpalais

La systémique n’est pas focalisée sur l’individu en tant que tel mais considère l’individu au sein des différents systèmes auxquels il appartient ou au sein desquels il évolue (couple, famille, amis, collègues, voisins…). Un système est organisé avec ses règles et ses propres codes de communication. Une personne est prise dans des relations interpersonnelles complexes qui peuvent être source de souffrance. Le symptôme visible est alors l’expression d’un dysfonctionnement plus global.

En donnant du sens aux comportements dysfonctionnels et en détectant leur fonction, on peut créer un nouvel équilibre dans lequel ils n’ont plus d’utilité. 
En systémique, on ne soigne pas la personne mais sa manière d’être en lien avec son contexte, de percevoir son environnement. On analyse les jeux relationnels pour en proposer d’autres moins coûteux et plus équilibrant.

Prenons l’exemple du système familial qui évolue et passe à travers divers stades de développement (vie commune, naissance d’un enfant, adolescence des enfants, départ du domicile parental, retraite mais aussi divorce, recomposition familiale…). Ces changements amènent des bouleversements dans la manière dont le système familial est structuré (place et rôle de chacun dans la famille), mais également dans la manière dont les membres interagissent entre eux. En crise, le système doit alors trouver un nouvel équilibre. De même un événement de vie personnel (perte d’un emploi, deuil, maladie…) est susceptible d’altérer temporairement ou sur le long terme le système entier. Il peut alors arriver qu’un membre de la famille (par exemple un enfant) modifie son comportement (agitation, opposition, problème de concentration, désinvestissement scolaire…) en réponse à sa manière de percevoir le changement (inquiétude de l’enfant pour le parent qui ne va pas bien).

Parfois la crise se prolonge et il peut être difficile de ressortir des nouveaux schémas établis, ou encore, parfois, le nouvel équilibre se fait aux dépens du confort de certains des membres. Une aide extérieure peut alors être nécessaire pour comprendre le sens des symptômes, trouver un équilibre plus harmonieux pour chacun, prendre conscience des ressources ou permettre à un des membres de reprendre le contrôle de sa vie.

Comment prendre rendez-vous ?

Par téléphone.
Si vous souhaitez prendre un rendez-vous, laissez simplement un message vocal sur mon portable en articulant distinctement votre nom, prénom, numéro de téléphone, motif de l’appel et plages disponibles de rappel, je vous contacterai dès que possible. Il peut y avoir un délai de quelques jours avant que je ne rappelle.

Mon contact :

Myriam Aïssaoui
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP
Hypnothérapeute Shyps
Enfants, adolescents, adultes, couples & familles
Français – Anglais

Avenue Henri Dunant, 11
1205 Genève
+ 41.76.33.44.195

myriam.aissaoui@hotmail.com

Plan d’accès

 Tram: #12, #15, #18
Arrêt plainpalais
 Bus: #1
Arrêt plainpalais
 Voiture:
Parking plainpalais
headlice treatment